Re: Disparition de revues dans le paysage de l’édition juridique


Jean GASNAULT
 

Chers lectrices et lecteurs de la liste,

 

Merci à Isabelle pour ce message et à Emmanuel pour son article.

 

Quid lorsqu’il n’existe pas de version numérique de ces revues ? Si ces fonds sont toujours consultables par les acteurs du monde universitaire, qu’en est-il aujourd’hui pour les autres ? Des fonds comme ceux de la bibliothèque de l’Ordre des avocats de Paris prennent de plus en plus de valeur. Mais que faire pour les documentalistes des grandes entreprises ? Créer un conservatoire privé de la doctrine papier ? Ne faudrait-il pas ouvrir un dialogue avec tous les acteurs concernés (utilisateurs privés, éditeurs, bibliothèques universitaires notamment) pour trouver des solutions pérennes ?

 

Oui les fonds privés fondent comme neige au soleil, certains occupants de ces lieux petit à petit « libérés » restent persuadés que « tout ça » est maintenant numérique vu « qu’on paye assez cher quand même». Eh non, pas toujours, c’est selon les collections et les formules. Et rien de numérique avant 1990.

 

Et si l’accès aux archives numériques se paye, combien de temps les éditeurs vont-ils garder les archives en ligne d’une revue qui ne parait plus ? Peut-on avoir la garantie des éditeurs que ces fonds resteront toujours consultables ? Comment y accéder si elles disparaissent ? Il est douteux que le relai soit pris par l’Etat qui propose sur Gallica les fonds jusqu’à 1950. Pour les années de revues entre 1950 et 1990, il n’y a rien. Au prochain confinement complet, elles disparaitront à nouveau du paysage doctrinal.

 

Ces questions ont été ouvertes lors de la dernière journée Juriconnexion et les réponses sont encore très parcellaires.

 

Avant tout, on pourrait déjà compléter sur la liste l’inventaire d’Emmanuel si une revue n’y figure pas … encore et se tenir informé.e.s des arrêts suivants.

 

La discussion pour envisager diverses solutions de préservation est ouverte.

 

A suivre,

 

Jean Gasnault

Administrateur Juriconnexion.

 

 

De : Juriconnexion@groups.io <Juriconnexion@groups.io> De la part de brenneurgarel
Envoyé : jeudi 18 février 2021 13:14
À : 'Juriconnexion@groups.io' <Juriconnexion@groups.io>
Objet : [Juriconnexion] Disparition de revues dans le paysage de l’édition juridique

 

Chers lectrices et lecteurs de la liste,

 

Nous apprenons presque par surprise la disparition d’un titre de revue.

Pourquoi ne pas en informer les lecteurs et les abonnés au préalable ?

La pandémie et la crise nuisent-elles à la relation client ?

Nous nous inquiétons du sort des collections papiers de ces revues qui sont arrêtées, qui ne sont pas toutes en version électronique et qui sont de moins en moins accessibles au fur et à mesure de la disparation des fonds papiers. Il faut lire à ce sujet l’article posté sur le blog precisément.org le 5 février 2021 https://www.precisement.org/blog/-La-documentation-juridique-.html  

 

 

Cordialement,

 

Isabelle Brenneur-Garel

Présidente de Juriconnexion




Avast logo

This email has been checked for viruses by Avast antivirus software.
www.avast.com


Join Juriconnexion@groups.io to automatically receive all group messages.