Re: #Légifrance n'est plus un portail...... #légifrance


eybarthe
 

Merci Isabelle.
 
Mes pensées et remerciements vont d'abord vers les équipes de la DILA (notamment certains anciens qui se reconnaîtront) qui viennent d'enregistrer des commentaires acides de juristes aficionados désespérés.
 
Mais il semble bien que la cause des lenteurs a été trouvée et traitée. Je n'ai eu aucun problème ce 16 septembre.
 
Mes pensées vont aussi vers le travail d'un pionnier de l'informatique juridique française, doté d'une véritable compétence web : Georges-André Silber, le président fondateur de Luxia, revenu depuis à l'enseignement. C'est lui qui développa Légimobile, le prédécesseur de ce nouveau Légifrance. Je ne dirais pas l'ancêtre, car la légèreté du code HTML, la rigueur de la mise en page, le côté portail de Légimobile (et d'autres choix) le différencient beaucoup du nouveau Lgfr. 
 
Je note l'ajout des documents administratifs (une édition spéciale du JORF, rare, qui est publiée sous forme d'un cahier supplémentaire) https://www.journal-officiel.gouv.fr/dae.html et du Bulletin officiel des conventions collectives (BO CCN). Mais, tout comme les réponses ministérielles et le JO depuis 1869, on pouvait les retrouver ailleurs.
 
L'absence de liens entre JP et textes est peu étonnante. C'est la continuation de la mythique ligne jaune (ne pas trop enrichir les données, et pas de commentaire), évoquée dit-on lors d'un des comités SPDDI des débuts de Légifrance.
 
Il reste pas mal de chantiers sur le nouveau Légifrance (mise en page, ergonomie de l'interface de recherche avancée ...). J'espère que toute la communauté pourra y aider.
 
Cordialement, 
 
Emmanuel Barthe
documentaliste juridique, veilleur, spécialiste des données juridiques publiques (open data)


Le mar. 15 sept. 2020 à 10:38, brenneurgarel <brenneur-garel@...> a écrit :

Bonjour aux membres de la Liste,

 

Comme vous avez pu le constater, Legifrance https://www.legifrance.gouv.fr/  a changé de version lors du dernier WE. Aujourd’hui, cette évolution a eu un tel succès que la DILA a du faire figurer en fin de page d’accueil le message « Afin d’accompagner l’ouverture du nouveau site de Légifrance et de répondre de manière satisfaisante au volume de requêtes reçues par la plateforme, des paramétrages sont toujours en cours de réglages. Des ralentissements restent à prévoir »

 

Des administrateurs de l’association Juriconnexion (remerciements particuliers à Carole Guelfucci, Marie Lavie de Rande, Michèle Bourgeois, Séverine Faure et Stéphanie Jaffres) ont recueilli quelques informations complémentaires sur cette nouvelle version, notamment en suivant les webinaires que la DILA a proposé pour se familiariser avec cette plateforme, qu’on n’appellera plus un portail désormais.

 

Les multiples adresses, que proposait la partie gauche de l’ancienne version n’ont pas toutes été reprises dans les pages du nouveau site, tant pour les sites publics (ou privés) français que pour des sites de l’UE ou étrangers. Il faut dire aussi que de nombreux liens n’avaient pas été mis à jour dans cette partie depuis fort longtemps.

 

Les points les plus importants :

 

Legifrance est « full responsive design » et devient aussi simple d’usage sur smartphone que le défunt Legimobile qui lui a ouvert la voie il y a dix ans.

Des fonds ont été ajoutés ou enrichis :

-        Le Jo depuis 1869

-        Le BO CCN

-        Les documents administratifs

-        Les questions parlementaires Sénat et Assemblée Nationale

 

Amélioration de certaines fonctionnalités :

-        La recherche transverse sur plusieurs fonds en simultané

-        L’amélioration de la visibilité des textes consolidés

-        La possibilité d’afficher des versions comparées de textes avec différentes couleurs

-        Recherche avec autosuggestion, cela fonctionne pour les mots et aussi pour les n°.

-        Recherche avec n° NOR possible.

-        Pour les n° de pourvoi, le « . » n’est plus obligatoire, cela doit fonctionne avec ou sans.

-        Affichage de la chronologie des modifications du code, on retrouve la chronologie au niveau du code en entier, des rubriques et des articles.

-        Le format RTF a disparu mais remplacé par le « bouton » copier le texte, pour pouvoir le copier dans un W, cela fonctionne bien.

-        Pour Les lois : l’échéancier et le dossier législatif se trouvent au-dessus du texte (même celui en vigueur), plus besoin de chercher, visibilité immédiate

-        La recherche avancée est située en dessous de la barre de recherche, à droite. Elle permet notamment de faire une recherche d’un arrêt de la cour de cassation par le numéro de bulletin.

-       

Ce qui n’existe pas, n’existera pas ou n’existera plus :

Il n’y aura toujours pas de liens entre la jurisprudence et la partie législative de Legifrance. L’ouverture des API de Legifrance permettra sans doute à quelques acteurs privés de proposer des liens et requêtes ciblées dans la partie freemium de leurs sites.

Pas de nouveaux fonds de jp, mais les fonds actuels seront maintenus et continueront à être alimentés dans les conditions du récent Décret n° 2020-1119 du 8 septembre 2020 relatif à la modernisation du service public de diffusion du droit par l'internet, JORF n°0221 du 10 septembre 2020, NOR: PRMX2023853D, https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2020/9/8/PRMX2023853D/jo/texte qui est venu adapter le texte du 7 aout 2002 définissant le contenu et le fonctionnement de Legifrance.

Il n’y a plus de pages consacrées à la traduction des textes.

Ce qui est prévu prochainement :

 

Un système de veille pour les utilisateurs s’ils se créent un compte personnel dans Legifrance. Cela reste à tester.

Des liens vers les textes situés sur le site de la DGFIP. Là aussi cela méritera sans doute d’aller de plus près ce qu’il en retourne.

 

Il est vivement conseillé de consulter cette page pour avoir l’état des dernières évolutions de Legifrance, https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/pied-de-page/a-propos-de-cette-version mais aussi pour retrouver le guide de prise et les adresses des Webinaire.

 

Et pour en savoir plus, nous recommandons une fois de plus le billet très complet d’Emmanuel Barthe sur la nouvelle version de Legifrance https://www.precisement.org/blog/Le-nouveau-Legifrance-analyse-raisonnee-de-la-nouvelle-version.html

 

A suivre…

 

@@@@

Le CA de Juriconnexion

https://www.juriconnexion.fr/

 

 

 

 

 

Join Juriconnexion@groups.io to automatically receive all group messages.