Table ronde "Science ouverte pour les disciplines juridiques, quel impact sur nos pratiques documentaires ?"


Jean GASNAULT
 

Bonjour aux Lectrices et Lecteurs de la Liste,

 

Le 31 mai à 8h45 se tiendra en visioconférence et en présenciel une table ronde consacrée à l’Open science des disciplines juridiques. Elle précédera l’AG de l’association. Contrairement à cette dernière elle est ouverte à toutes et tous.

 

Elle sera animée par Isabelle Gras, Conservatrice de bibliothèque au SCD Aix Marseille Université et Rémy Lérignier, Documentaliste, Faculté de droit et de sciences sociales de Poitiers

 

Avec la participation de

• Lionel Maurel, Directeur Adjoint Scientifique Science Ouverte, Publications scientifiques et Données de Recherche InSHS – CNRS ;
• Loïc Grard, professeur de droit public, ancien directeur du collège Droit Science politique Économie Gestion,  co-responsable du DU Ingénierie de la documentation juridique, Université de Bordeaux, Président du  Conseil National des Universités, section 02 droit public et groupe 1
• Emmanuel Netter, Professeur de droit privé à l’université d’Avignon
• Xavier Aurey, Avocat, docteur en droit, rédacteur en chef de la revue des cliniques juridiques

 

Chaque intervenant.e présentera les mesures concrètes prises dans son domaine d’activité pour accélerer cette ouverture et son usage de ces ressources libres.

 

Ce mouvement initié depuis plusieurs années par les autorités de l’Union européenne s’est développé en France, après la promulgation de la Loi République numérique d’Octobre 2016. Il couvre toutes les disciplines scientifiques dont le droit. Ouverture de plus en plus courante du texte intégral des thèses récemment soutenues – qui a permis la création du prix Open Thèse par l’association IOpen Law le droit ouvert, prix soutenu dès sa création par Juriconnexion, dépôt dans les répertoires ouverts (HAL étant le plus connu de ces répertoires) d’articles publiés, d’ouvrages collectifs (Mélanges) et de colloques. Foisonnement des revues ouvertes répertoriées par le site Mirabel https://reseau-mirabel.info/ dont la création de la plateforme Prairial https://publications-prairial.fr/accueil/.

 

Quel intérêt pour les documentalistes et leurs « clients internes » : des nouveaux auteurs et de nouveaux fonds de qualité à découvrir, ), un accès à une doctrine plus variée que celle qui est publiée dans les revues auxquelles nous avons accès sur les plateformes. Nombre d’entre nous n’ont pas les moyens de prendre tous les abonnements de toutes les revues que leurs juristes leur citent comme ayant de l’intérêt pour traiter leur dossier.

 

Pour les universités, ce mouvement favorise la visibilité de leurs travaux hors du cercle des abonnés des revues qui tend à se restreindre car les crises successives conduisent à des réductions d’abonnements drastiques.

 

Pour les auteurs de doctrine, cela permet plus d’échanges avec d’autres auteurs qu’ils n’auraient peut-être pas rencontrés dans la vie réelle car les conférences réunissent des cercles plutôt restreints d’auteurs ou des auteurs dans la même région, ou des auteurs tournés vers les mêmes pratiques …

 

Pour s’inscrire https://docs.google.com/forms/d/1NpCdx30GgP9YMdeSPwhXKn0bYyQmUyfOpy4nB-jzgvw/viewform?edit_requested=true

Pour en savoir plus https://www.juriconnexion.fr/save-the-date-assemblee-generale-de-juriconnexion-31-mai-2022/

Join Juriconnexion@groups.io to automatically receive all group messages.